PILOTER LES RISQUES DANS L’AGRO-ALIMENTAIRE

  • Vous être conscient de l’existence de risques dans votre organisation et vous souhaitez les identifier et les auditer ?
  • Vous avez déjà connaissance de certains risques et souhaitez avoir une vision plus complète afin d’être en mesure d’auditer votre organisation ?

La maîtrise des risques est stratégique dans un environnement de plus en plus instable. Avez-vous les outils d’analyse et de progrès, tant pour les risques « classiques » que pour les risques « nouveaux », marchés d’approvisionnement, supply chain ou cyber.

Ce module est finançable via le CPF et vient valider un bloc de compétence du programme Responsable de Centre de Profit-Badge.

Le risque est majeur, divers et croissant pour les entreprises agro-alimentaires. Le référent risque est un acteur indispensable de la stratégie. En relation étroite avec les responsables fonctionnels, il doit pouvoir comprendre les instruments de gestion du risque actuellement en place dans l’entreprise, évaluer leur potentiel et leurs limites, maîtriser l’innovation dans les méthodes de couverture et enfin faciliter l’appropriation de ces méthodes dans toutes les fonctions.

  Jean Cordier

Professeur émérite AgroCampus Ouest – Professeur Affilié Rennes School of Business

                             

Objectifs

LES PLUS DE LA FORMATION

Une formation « bi-composante » (forte et efficace) délivrée par une Ecole de Commerce et une Ecole d’Ingénieurs dans une vision d’évaluation et de gestion des risques.

FINALITE

Former un référent risque pour la PME capable de dialoguer avec les responsables fonctionnels pour améliorer le contrôle de risques identifiés comme critiques. Il pourra ainsi réaliser des audits sur des fonctions majeures de l’entreprise et mettre en place un reporting de progrès dans les méthodes d’analyse et de contrôle utilisées.

Programme

Le programme traite de risques « historiquement » sous contrôle comme le risque sanitaire ou différents risques accidentels assurables et de risque « nouveaux » comme le risque de marché sur matières premières, le risque de supply chain ou le cyber-risque.

Module 1 : le risque le marché (1.5 journée)

Première partie

  • Introduction : la caractérisation du risque (probabilité, intensité de la perte, indépendant versus systémique)
  • Le risque de marché pour les vendeurs, les acheteurs et le négoce
  • La volatilité exogène et endogène
  • Les 3 dimensions du marché (espace, forme et temps)
  • Le marché de référence physique et à terme

Deuxième partie

  • La mesure du risque de marché (taille et diversification de la position à risque, Value at Risk)
  • La couverture de risque sur cycle court (couverture du niveau de prix, couverture de la prime, approches statique et dynamique)
  • La couverture de risque sur cycle long (exemple des swaps)

Troisième partie

  • Témoignage
  • Audit des pratiques et reporting « risque de marché »

 

Module 2 : le risque de supply chain (1.5 journée)

Première partie

  • Axes de performances et notion de trade-off dans la supply chain
  • Caractérisation des risques liés à la supply chain (délais, capacité, outils de production, fournisseurs, etc.)
  • Impact des risques de la supply chain sur les performances

Deuxième partie

  • Outils d’aide à la décision avec incertitude
  • La couverture du risque supply chain
  • Comment prendre en compte les risques supply chain sans réduire la performance économique de l’entreprise
  • Gestion des risques dans la green supply chain (risque de demande, risque institutionnel sur législations environnementales, e.g. taxe carbone)

Troisième partie

  • Agilité, robustesse et résilience de la supply chain face aux risques
  • Comment transformer la supply chain pour aller vers une configuration plus robuste ou plus résiliente
  • Audit des pratiques et organisation du reporting « risque de la supply chain »

 

Module 3 : le cyber-risque (1 journée)

Première partie

  • Le contexte du cyber-risque : dépendance aux technologies numériques
  • Formes d’attaque informatique (prise de contrôle d’automates avec modification de recettes, déréglage de capteurs, modification de flux d’informations et/ou de bases de données en interne (e.g. comptabilité générale ou analytique, données fournisseurs ou clients), vols de données sensibles.

Deuxième partie

  • Hygiène informatique
  • Stratégie de cyber résilience
  • Témoignages d’acteurs industriels et/ou d’experts en cyber-sécurité
  • Audit des pratiques et organisation du reporting « cyber-risque »

 

Module 4 : le risque sanitaire (0.5 journée)

  • Historique de la sécurité sanitaire des aliments (sources de toxi-infections alimentaires (TIA), autres micro-organismes pathogènes, mycotoxines, histamine, virus, prions)
  • Contexte économique et réglementaire
  • Origine des contaminations
  • Coûts associés à une pathologie
  • Couverture de risque : plans de maîtrise sanitaire
  • Les risques du futur (e.g. toxicologie des plastiques) et méthodes d’analyse du futur (méthodes ARN-ADN)
  • Audit des pratiques et organisation du reporting « risque sanitaire »

 

Module 5 : les risques assurables (0.5 journée)

  • Concept d’assurabilité.
  • Risques spécifiques agro-alimentaires, contexte, taux de diffusion (exemples)
  • Tarification (prime pure et prime commerciale)
  • Utilité des seuils de déclenchement et des franchises
  • Points clés des types de police
  • La négociation globale
  • Audit des pratiques et organisation du reporting « risques assurables

 

METHODE PEDAGOGIQUE

  • Apports théoriques sur les différents types de risque
  • Etudes de cas
  • Témoignages professionnels
  • Partage d’expériences

En bref

  • 14 Octobre 2021
  • 6 jours sur 3 mois
  • 4 200 € TTC
  • Eligible CPF